Nord de l’Argentine

Jeudi 07 septembre 2017

Depuis hier et pour quelques semaines, ou quelques mois…, nous sommes avec la famille des Globetrotters du Doubs. Nous quittons le camping de Salta en Argentine et nous rendons dans le centre de Salta afin de faire fabriquer un adaptateur de gaz (merci l’application Ioverlander pour l’information). Depuis que nous sommes en Argentine, nous n’avons pas pu faire recharger notre bouteille de gaz française. Nous avons donc dû acheter une bouteille locale, mais la française  reste vide. Les 2 familles font fabriquer des embouts et nous nous rendons ensuite vers l’usine pour recharger… mais il est midi et elle est fermée ! Tant pis nous verrons plus tard.. mais les enfants ont faim, alors nous achetons des empanadas sur le bord de la route… En revanche, Tom et Chloé, depuis le début du voyage, ont décidé de ne pas aimer cette spécialité de l’Amérique du Sud !! Nous leur préparons du coup des sandwichs. De leur côté, Gabriel et Valentin, les copains, dévorent les empanadas. La chance !!

Nous prenons ensuite la direction du Nord car nous avons prévu de passer au Chili pour faire tous ensemble le Sud Lipez en Bolivie.. Ce lieu magique nous tient à cœur depuis un moment. Nous aurions pu le visiter après notre passage sur le Salar de Uyuni, en Bolivie, mais il nous a été déconseillé de le faire seuls en raison de l’état des routes. En effet, notre véhicule n’est pas adapté et il est plus raisonnable de le faire à 2 véhicules… Pour cela mais allons devoir parcourir à nouveau une partie que nous avons déjà faite !

Nous sortons donc de Salta par le Nord et prenons la direction de Jujuy en passant par la forêt de la Caldera . Magnifique route mais très étroite au milieu d’une gigantesque forêt.. Pas toujours simple de se croiser avec les 2 gros véhicules, mais pas de casse !

Les garçons font remplir nos bouteilles de gaz à San Salvador de Jujuy (l’adaptateur fonctionne !) où ils sont accueillis par un monsieur faisant ça dans son salon. Etrange concept ! Surtout quand Marc nous dit qu’on lui a rempli notre bouteille de 13 kg avec 14 kg !!

Nous nous installons à 18h dans le joli village de Purmamarca où nous avions déjà passé 2 nuits quelques semaines auparavant. Nous sommes surpris de voir un autre camping-car avec un drapeau français. Nous faisons la rencontre de Jean Paul et Françoise, couple de retraités avec qui nous avons déjà échangé par email. Avant que la nuit tombe, nous faisons le tour dans le canyon « passeo de los colorados » avec les 2 camping-cars, magnifique moment dans ce si bel endroit. Céline et Jimmy sont émus et se disent que c’est pour ce genre de moments qu’ils ont prévu ce voyage…

Nous finissons la journée par un repas à 8 dans Fastoch qui se termine par un digestif et un dodo à 23h.

08 septembre 2017

La journée commence par de l’escalade dans les magnifiques rochers rouges… nous sommes au cœur de la montagne aux 7 couleurs, spectaculaire formation rocheuse et un village pittoresque.

Les hommes se mettent ensuite un peu au bricolage des véhicules (et oui rares sont les journées sans sortir un tourne vis !!). Le repas du midi se fera dehors en dégustant un barbecue avec les 3 familles.

L’après-midi, avec Céline nous avons le privilège d’avoir une heure de temps libre pour faire le tour du marché de la place du village. Pendant ce temps, les papas gèrent les enfants et leur fabriquent des flutes dans des bambous. Ils sont ravis !

La soirée se termine par un barbecue, mais cette fois-ci chacun dans son camping-car.. pas toujours simple d’être aussi nombreux dans le même véhicule.

09 septembre 2017

Départ à 10h30 avec les Globetrotters du Doubs et nous nous rendons à Tilcara pour faire le plein de gazoil et d’eau. Nous prenons ensuite la route pour Salinas Grandes et sommes interpellés par des auto stoppeurs qui semblent parler français. En effet, nous faisons la rencontre de Nico, Fiona et Etan qui a 5 ans. Ils souhaitent se rendre au Chili, c’est parti ils montent dans le camping-car des copains ! Cela faisait 2 jours qu’ils faisaient du stop sans succès.

Nous empruntons une magnifique route avec un col à 4710 m et arrivons à  Salinas Grandes à 14h. Nous sortons pour manger à l’extérieur, mais le vent se lève et nous nous rapatrions rapidement dans les véhicules, les parents dans l’un et les enfants dans l’autre. A la fin du repas, nous retrouvons nos enfants qui regardaient « sagement » un dessin animé dans le camping-car de Jimmy et Céline.. mais surprise … nous découvrons des céréales de partout au sol.. !!! et oui 5 enfants ensemble, fallait pas rêver !

salinas grandes (5)

Nettoyage et direction le Chili.. mais la route est encore longue et nous souhaitons faire une acclimatation progressive à l’altitude. Nous faisons donc une pause bivouac un peu avant Susques à l’abri du vent qui souffle fort. Nous sortons les cerfs-volants pendant que nos auto stoppeurs montent leur tente.

Ce soir les enfants font le repas dans Fastoch et les parents dans l’autre camping-car (qui n’a pas encore de nom !)

Cette nuit le dodo se fera à 3400 m d’altitude.

10 septembre 2017

Le réveil est marqué par Céline qui a passé une très mauvaise nuit… Mal des montagnes ? migraine ? nous n’aurons pas la réponse mais il faut qu’ils redescendent pour qu’elle aille mieux.. Mais redescendre où ?? Purmamarca est l’endroit le plus bas à proximité.

Après concertation, nous nous rendons à l’évidence : si Céline va mieux en redescendant, il n’est pas raisonnable de nous lancer dans le Sud Lipez qui culmine parfois à 5000 m !!

Les globestrotters du Douds nous quittent et nous prenons la direction de Susques afin de déposer nos auto stoppeurs (voyageant sous le nom « 3 ptits tours ») dans un lieu civilisé et d’attendre des nouvelles de nos copains.

avant susques (10)

Nous arrivons à Susquès qui culmine à 3700 m et mangeons tous les 7 dans Fastoch car le vent est toujours aussi présent. Nous proposons à nos invités de profiter de notre douche et vers 16h nous prenons la décision de rejoindre nos copains car nous captons très mal internet. Nous repassons à Salinas Grandes et la belle route de montagne où Fastoch a bien du mal ! Et arrivons à 18h30 à Purmamarca..

Céline va mieux et est sur le bord des larmes de nous retrouver.. Elle s’excuse mille fois de nous « priver » du Sud Lipez, mais nous lui répétons sans cesse, qu’il faut suivre les signes et qu’il y’a plus grave dans la vie !! De leur côté, les enfants sont évidemment ravis de se retrouver et jouent à cœur joie dans les montagnes.

Les adultes se posent afin de décider du « après ».. 2 choix : le sud de la Bolivie ou Valdès ??!! La nuit porte conseil, nous verrons demain.

11 septembre

Après un moment école pour tous les enfants, nous quittons Purmamarca vers 11h et prenons la direction de la Bolivie. Nous sommes conscients que nous avons déjà visité ce secteur, mais nous trouvons tellement dommage que nos amis ne fassent pas ce coin d’Amérique du Sud si typique. Et puis pour être honnêtes, même si nous étions ravis de quitter la Bolivie 2 semaines auparavant, nous ne sommes pas contres y retourner car les paysages sont magnifiques !

En revanche, nous ne remonterons pas trop dans le pays car l’altitude sera trop élevée pour Céline et il ne faut pas oublier notre prochain objectif qui est Valdès (en Argentine) où nous devons être sur place au plus tard mi-octobre afin de ne pas rater les baleines et leurs bébés.

Nous nous arrêtons vers midi à Humahuaca pour faire notre pause repas au bord d’une rivière et nous partons en début d’après-midi en direction de la montagne aux 14 couleurs, au-dessus de Humahuaca . Après une route magnifique mais pas évidente dans les montagnes (24 km de ripio !), nous arrivons au sommet et sommes éblouis par la roche. La palette de couleurs de ce site, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, change sans cesse et révèle des vagues de couleur. Le sommet culmine à 4350 m où nous resterons une heure car le vent est plutôt gênant. Nous redescendrons à 3000 m et bivouaquerons au milieu des cactus.

La soirée se terminera autour de crêpes.

12 septembre

Moment école puis départ vers 11h. Aujourd’hui nous avons prévu de passer en Bolivie et les journées de passage de frontière ne sont jamais évidentes !

Sur la route nous croisons un couple de français en tandem avec leurs 2 filles et nous sommes impressionnés par leur courage. Le petit mot des « au revoir » d’une des petites filles restera marquant : « n’oubliez pas que vous êtes des veinards ».. en effet après une rencontre comme ça, nous réalisons notre chance !!

avant villazon (2)

Nous prenons notre repas à Abra Pampa (empanadas) et arrivons à la frontière vers 15h30 (14h30 heure bolivienne). L’administratif est plutôt long et le passage de 2 véhicules ne facilite pas les choses. 17h, nous remontons enfin dans nos véhicules et nous voilà à Villazon en Bolivie !!!

2 commentaires sur « Nord de l’Argentine »

  1. Belle aventure…
    C’est bien agréable d’avoir de vos nouvelles et de vous voir tout simplement heureux.
    Bonne continuation et prenez bien soin de vous 4 !
    Bises de nous 2.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s