De Cafayate à Valdes

Jeudi 28 septembre 2017

Nous voilà depuis 10 jours en Argentine. Nous sommes entrés par la Bolivie et nous descendons en direction de Cordoba où nous devons récupérer le 08 octobre notre pièce de rechange pour le frigo.

Après une nuit au camping de Cafayate avec 3 autres camping-cars français, nous nous séparons tous en début d’après-midi et nous prenons la direction de Quilmes où nous visitons un site indien en ruine datant du XIème siècle. Nous grimpons tout en haut d’un sentier afin d’observer l’ampleur du site. Nous marchons une bonne demi-heure et les enfants escaladent donc ne râlent pas ! Le site est plutôt joli mais il est clair qu’il a été reconstitué donc cela perd une partie de la magie. Les enfants sont contents, c’est l’essentiel !

Nous passons ensuite par Tafi del Valle, village d’altitude (2 100m) où les habitants de Tucuman ont l’habitude d’aller afin d’échapper à la chaleur estivale. Pour nous ce n’est pas l’été et la météo laisse à désirer. Notre objectif est d’aller à El Mollar au bord du lac un peu plus bas en altitude. Nous avons repéré sur l’application Ioverlander un camping tenu par une française où nous avons RDV avec la famille Un ptit pneu plus loin. L’arrivée au camping vers 18h est très fraîche : il fait maxi 8 ° avec des nuages bas.. Oups !

Mais Eglantine (la gérante) a construit une cuisine pouvant tous nous accueillir et nous pouvons ainsi manger tous ensemble au chaud. De plus, la connexion wifi est plutôt bonne et nous avons ENFIN accès au reportage de TF1 nous concernant !!

Soirée sympa en perspective.

29 Septembre

Aujourd’hui les nuages sont partis et nous sommes plein soleil avec une belle vue sur le lac. Beaucoup plus agréable que la vieille et nous comprenons pourquoi Eglantine a voulu s’installer ici quelques années auparavant.

Marc profite des outils d’Eglantine pour bricoler un peu Fastoch, notamment le haut du dossier de la banquette derrière le siège conducteur afin que les enfants voient mieux lorsque nous roulons.

Dans l’après-midi nous prenons la route pour visiter les alentours et faisons une boucle pour aller à Tafi del Valle, une route touristique sympa mais en terre.. Nous avons repéré une fromagerie et nous nous y rendons car nous sommes en manque de fromage (et oui même moi qui n’aime pas plus que ça !). A l’arrivée à la fromagerie nous apercevons le camping-car des Globe-trotters du Doubs J et nous dégustons le fromage avec eux. Nous prenons ensuite la direction du camping et nous nous retrouvons une fois de plus à 3 camping-cars français et cette fois-ci dans un camping tenue par une française.

La journée se termine tous ensemble autour d’une raclette improvisée (à la poêle) entre français.

30 septembre

Camping = lessive J alors c’est parti !! Et puis bien sûr aussi rangement !! Qui a dit que nous étions en vacances ???!!!

Les enfants de leur côté profite de la piscine qu’Eglantine vient de mettre en eau et qui est très.. fraîche ! Nous passons un repas de midi tous ensemble au soleil et nous prenons la route avec les Globe-trotteurs du Doubs en début d’aprem toujours en direction de Cordoba. Nous quittons la famille Un ptit pneu plus loin qui souhaite se rendre plus rapidement à la Péninsule de Valdès car la fin de leur voyage approche (début décembre).

el mollar (7)

Nous nous arrêtons dans un petit village nommé La Viña où nous avons repéré un petit lac. Nous y passerons la soirée dehors autour d’un feu en visionnant le reportage avec nos amis qui ne l’ont pas encore vu, tout cela pendant que Chloé et Valentin ne cesseront de se relever de leurs lits !

la vina

01 octobre

Après une nuit très agitée : tempête de vent épouvantable, nous nous réveillons vers 7h. Moment école avec Tom qui s’énerve car il doit faire de l’écriture et il déteste ça ! Nous prenons un peu l’air mais le vent nous fatigue vite et quittons notre bivouac vers 10h. Aujourd’hui nous avons environ 400 km de route avec de grandes lignes droites sans beaucoup d’intérêt. Céline et moi prenons le volant de nos camping-cars pendant une bonne heure. Nous traversons la ville de La Rioja où nous recherchons désespérément un distributeur bancaire mais nous sommes dimanche et tout est fermé où les distributeurs sont vides !! Nous n’avons plus beaucoup d’argent liquide mais dans ce pays c’est vraiment TRES compliqué pour retirer !!

19h, nous bivouaquons dans un spot que nous avons repéré sur Ioverlander après avoir parcouru une piste de plusieurs kilomètres. Nous sommes juste avant le parc Provincial Ischigualasto avec une vue magnifique sur les montagnes et une belle église avec une façade en quartz.

Ce soir nous nous couchons tôt car nous avons fait une grosse journée de route.

02 Octobre

Nous passons une nuit très calme dans ce hameau perdu et partons vers 10h afin de visiter la Valle de la Luna. Une fois arrivés sur place nous sommes surpris de l’organisation de la visite : les visites se font en convoi et le prochain départ est dans 10 minutes, le tout pour 150 pesos par personne.

Petit moment de réflexion, mais nous sommes venus jusqu’ici et nous ferons donc la visite à 12h. Celle-ci fait une quarantaine de kilomètres et dure environ 3h. Les paysages sont chouettes mais nous sommes frustrés de se suivre de cette manière. Une fois la visite terminée, nous nous rendons au musée des dinosaures. Un petit musée que les enfants ont bien apprécié, surtout Chloé qui a trouvé ça « trodinaire »

Nous quittons le site vers 16h à la recherche d’un bivouac que nous avons du mal à trouver. Tous les bords de route sont clôturés et vers 18h30 nous trouvons un coin sympa en bord rivière et d’une falaise ocre avec la présence de perroquets. Nous sommes une fois de plus « choqués » du nombre de déchets présents !

La journée se finit autour d’un feu et au dodo.

03 octobre

La nuit a été difficile : Chloé s’est levée plusieurs fois pour aller aux toilettes et à finit dans notre lit (comme souvent depuis notre début de voyage !!). Nous quittons notre bivouac vers 10h et prenons la direction de San Juan. Aujourd’hui l’école se fait en roulant, pas toujours facile mais on s’accroche ! on évite juste de faire de l’écriture à Tom

Sur la route, nous sommes intrigués par de gros oiseaux dans un champ et pensons qu’il s’agit de condors. Nous nous arrêtons et allons vérifier.. Condors ou pas ???!!! nous ne sommes pas surs.

Après 30 km de route, nous nous arrêtons vers midi afin de retirer dans une banque. Comme d’habitude en Argentine, il y a beaucoup de monde qui fait la queue pour le distributeur ! Après une heure d’attente (et un changement de banque car l’autre était vide !!), nous avons le droit de retirer que 2000 pesos maxi (100 €) avec à chaque fois 105 pesos de frais (5€), comme à chaque fois que nous retirons !!

Nous pouvons ensuite faire les courses (qui sont chères dans cette région !) et manger des empanadas (la douzaine pour 90 ps), nous faisons le plein de gasoil et d’eau (à la station-service) et partons enfin vers 15h ! Les journées « ravitaillement » sont souvent longues..

Nous prenons la direction de thermes que nous avons repérés sur la carte mais une fois arrivés, ces derniers ressemblent plutôt à des « bacs »… Demi-tour il faut trouver autre chose !! Nous avons repéré un lac à quelques dizaines de kilomètres de là.. c’est parti

Après un contrôle de police avec une visite dans Fastoch, nous empruntons 20 km de ripio qui nous remplissent le camping car de poussière (encore !) et arrivons enfin au lac Dique de Ullùm. Nous visitons 2 campings en très mauvais état et très loin de nos standards européens !! Quel dommage car le lieu est magnifique. Il est tard et nous n’avons pas envie de payer 300 ps pour une nuit là-bas, nous décidons donc de dormir sous des arbres proche de l’embarcadère.

dique de ulum spot 1

04 Octobre

Après une nuit très chaude, nous partons vers 9h car il y a beaucoup de vent et ce n’est pas très prudent de rester sous ses grands arbres. Nous faisons le tour du lac pour trouver un nouvel emplacement mais rien n’y fait, les campings sont tous dans le même état. A midi nous décidons de nous rendre au 1er camping que nous avions vu la veille pour 300 pesos la nuit (cher car aucun service !!)

Nous passerons l’après-midi à profiter d’avoir de l’eau pour faire un grand nettoyage des véhicules et des lessives. Nous avons toujours autant de vent, mais les enfants font le tour du camping en vélo et ne sont pas dans nos pattes. Chloé finira la journée par une belle chute en vélo (mais pas beaucoup de pleurs !) et nos 4 petits nous avoueront avoir tué un crapaud dans les sanitaires du camping !!

Le repas du soir se fera dehors malgré le vent, mais il fait trop chaud dans les véhicules.

05 octobre

Après une nuit très chaude et beaucoup de vent, la matinée commence par l’école dehors et un peu de vélo pour les enfants. De mon côté, je finis les lessives. Marc finit de nettoyer Fastoch et fait le plein d’eau.

Nous quittons le camping vers 11h30 avec les Globe-trotters du Doubs et prenons la direction de Sans Juan où nous faisons une pause empanadas / quiche dans un parc à midi. Et au moment de remonter dans le camping car, Tom glisse sur le sol et se coupe la lèvre… Nos 2 enfants sont cette fois-ci bien amochés ! Mais plus de peur que de mal…

bobo tom et chloe (1)

Nous reprenons ensuite la route en direction de Cordoba et nous nous arrêtons vers 17h au Parc National Sierra de las Quijadas où nous faisons la visite qui fait quelques en voiture (6 km de piste) puis à pieds. Le guide à l’entrée nous a indiqué que nous pouvions apercevoir des condors alors nous sommes à l’affût… et les voilà ENFIN. Nous avons le droit à un magnifique spectacle et nous sommes émerveillés (autant les petits que les grands !).

Une fois la visite terminée, nous avons le droit aux explications du guide qui est passionné par son métier, sympathique rencontre.

Nous finirons la journée par un bivouac à l’entrée du parc en profitant du wifi. Nous nous couchons tôt car demain départ 6h.

06 octobre

6 h, alors qu’il fait encore nuit, nous sommes prêts à partir pendant que les enfants dorment encore.

route patagonie pampa (2)

Nous prenons de grandes lignes droites sans intérêt et faisons une pause pour le repas de midi à Mina Clavero au bord d’une rivière avec des bassins. Une fois le repas terminé, nous prenons des glaces au glacier et reprenons la route vers 14h.

mina clavero

Cette fois-ci ce sont les filles qui conduisent. Nous empruntons une route de montagne et avec Céline nous ne sommes pas rassurées car il y a beaucoup de vent. Mais au final nous aurons bien conduit et ferons une pause au bord du lac à Villa Carlos Pazà 30 km de Cordoba. Les garçons feront une tentative de pêche et nous nous coucherons tôt car la journée a été longue.

07 octobre

Pendant que les papas pêchent, Tom fait son écriture… une fois de plus, ce n’est pas facile et la tension monte vite ! Mais ses exercices seront faits…

11h, nous prenons la route pour Cordoba où nous trouvons un stationnement gratuit et surveillé proche du centre. Après quelques tours de balançoires, nous nous rendons dans le centre qui est à 20/30 min à pied et mangeons dans un restaurant des milanesa et hamburgers. Nous passerons la journée à parcourir la ville de Cordoba qui n’a rien d’extraordinaire.. Nous sommes plutôt déçus de cette ville et finissons dans un centre commercial où les enfants joueront aux jeux vidéo (très typique comme visite !!!).

Nous finirons l’après-midi dans un glacier avant de retrouver les campings car. Etant donné que nous devons être le lendemain matin à 1h au nord de la ville afin de récupérer notre carte électronique du frigo, nous prenons la route vers 19h en laissant les globe trotters que nous essayerons de retrouver le lendemain. Nous dormirons vers Jesus Maria dans un petit hameau qui se trouve à 10 minutes de l’hôtel où nous devons nous rendre le lendemain.

jesus maria

08 octobre

9h, nous voilà à l’hôtel où nous sommes parfaitement accueillis. Après une visite et de sympathiques échanges nous repartons en direction du sud pour la ville de Villa General Belgrado où les Globe trotters doivent être à l’occasion de la fête annuelle de la bière (on ne pouvait louper ça !!)

Après 30 km de route affreuse (style de piste de nous prenions en quad !!), nous arrivons à 13h et retrouvons nos amis qui nous attendent à la terrasse d’un restaurant où nous dégusterons une délicieuse choucroute. Cette ville est connue pour être européanisée avec des tendances allemandes. En effet, nous ferons le tour de l’Europe lors du défilé où plusieurs pays européens sont représentés. Un chouette moment très convivial qui a plu aux enfants.

Après une dégustation de sucettes en chocolat (merci Céline !) nous prenons le départ vers 15h car il nous reste 1500 km avant Valdès. Nous avons décidé de nous y rendre le plus rapidement possible car nous avons eu l’information qu’il ne restait que 10 % des baleines, le reste étant déjà parti au large. Nous sommes déçus et espérons qu’elles seront toujours au RDV. Nous roulons donc tout l’après midi et nous nous arrêtons à la tombée de la nuit vers 20h à Nicolas Bruzzone, village après Villa Mercedes. Dodo tôt car demain départ 6h.

09 octobre

Départ 6h de nuit, il fait 4° dehors et 12 dedans !! Marc conduit de nuit, les enfants dorment encore et moi je me repose un moment sur la banquette au chaud sous la couette… Aujourd’hui nous avons 700 km de prévu.

Nous arrivons dans la région de la Patagonie par le département de la Pampa, qui porte très bien son nom !

Pause à 8h pour le petit déjeuner à Edouardo Castex et les filles prennent le volant. Nous traversons plusieurs routes inondées et nous nous arrêtons vers midi pour le repas. Ce sera barbecue improvisé sur le bord de la route.

14h, c’est reparti avec les filles qui conduisent sur de grandes lignes droites avec beaucoup de vent. C’est long et les enfants ont tendance à en avoir marre.. heureusement Chloé s’endort ! Nous arrivons soudain à un contrôle sanitaire… nous n’étions pas au courant et n’avons pas vidé le frais du frigo. Un homme nous explique qu’en Patagonie certains aliments ne sont pas acceptés (fruits, viande etc..) et nous devons manger sur place nos oranges et mangue. Les globe trotters de leur côté avaient fait le plein de viande et sont contraints de tout cuire où de jeter !!

30 minutes plus tard, nous repartons enfin… nous avons encore 2h de route !

20h30, nous voilà arrivés à San Antonio de Oeste au bord de l’océan Atlantique. ENFIN ! L’objectif est proche.

10 Octobre

Nous nous réveillons avec le bruit des vagues et faisons une promenade à marée basse afin d’observer les crabes. Départ à 10h avec une pause pour faire le plein de gaz à Las Grutas où nous apercevrons un camping car qui nous semble connu à la sortie de la ville. Nous nous arrêtons et en effet il s’agit de Jean Jacques et Babette avec qui nous avions passé quelques jours un mois auparavant à Purmamarca au nord de l’Argentine. Ils nous avaient fait un email il y a quelques jours en nous informant qu’après 5 semaines dans le secteur de Valdès ils s’en allaient en direction de Buenos Aires et que nous ne les verrions surement pas. Nous sommes donc ravis de pouvoir les voir, ils ont même le droit à un gros câlin de Tom qui nous parlent souvent d’eux !! Après quelques échanges et des embrassades sur le parking nous devons nous séparer avec regrets. Nous espérons nous revoir, un jour…

14h, après une pause repas, départ pour Puerto Madryn où nous arriverons à 16h, porte d’entrée pour la Péninsule de Valdes. Nous retrouverons au port Hélène, Pierre et Romane (Un ptit pneu plus loin) accompagnés de la famille Briffaud… 4 campings car français !!

Quelques courses à Carrefour plus tard (et oui ici nous découvrons Carrefour !!), il est 19h et il est temps de prendre la direction de la plage pour nous poser.

La nuit tombe, nous voilà enfin arrivés à la plage El Doradillo Las Cantaras où nous voyons stationné un camping-car français. Nous sommes accueillis chaleureusement par Franck, Violène, Camille, Léa et Manon qui nous préparent rapidement un grand feu de joie afin que nous puissions passer la soirée tous ensemble dehors jusqu’à minuit.

Nous nous couchons en entendant le souffle des baleines que nous n’avons pas encore pu voir.. Vivement demain !!

2 commentaires sur « De Cafayate à Valdes »

  1. bonjour ,J’ai fait un tour du monde avec ma fille en 2010/2011 1 an sur la route avec nos sacs à dos et des cars pour moyen de transport !!! J’ai vu votre reportage et depuis ce moment je vous lis…Vous me replongez dans mes souvenirs et vos anecdotes sont un peu semblables aux nôtres .nous avons passé de très bons moments en Amérique du sud …Profitez et vivez à fond votre aventure ça passe tres vite mais çà vous transforme à tout jamais …
    bisous a vous tous .Guylaine

    J'aime

  2. Que d’aventures ! voyage magnifique et vous avez l’air tous les 4 en pleine forme….Quelques chutes de Tom & Chloé , normal l’apprentissage ! Attention « mon poupon & et ma poupounette » mamou veut vous retrouver comme avant « le Grand Départ » . Gros bisous à vous 4 , vous nous manquez « vraiment » !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s