L’heure de la fin a sonné

Vendredi 09 Mars 2018

Après 10 jours exceptionnels chez nos amis Charles et Aurélie à Tranquilo, nous les quittons en début d’après midi en direction de l’Argentine.

Nous avons encore 1400 km à parcourir avant de prendre notre avion pour rentrer en France dans 8 Jours.

Le moral est mitigé : nous sommes pris entre le plaisir de revoir notre entourage, les bons petits plats français….. mais nous avons un goût amer de ne pas avoir atteint notre objectif qui était de rentrer en juillet !

Nous roulons durant 300 km et nous nous arrêtons vers 19h à Encarnación, ville frontière avec l’Argentine, où il fait très chaud ce soir !! Nous prenons des pizzas à emporter (sans saveur à côté de celles de Charles !) et mangeons dans Fastoch sur un parking à l’entrée de ville, entourés du Mac Do, Burger King etc….

 

La nuit sera rythmée par les bruits de circulation et celui du ventilateur …

10 Mars

Nous quittons notre bivouac vers 10h en direction de la frontière et faisons quelques courses au supermarché et dans les magasins détaxés où nous trouverons le cartable pour la rentrée de Chloé.

Nous passons la douane de la sortie du Paraguay rapidement et entrons en Argentine par un grand pont où nous nous retrouvons dans les bouchons. Fidèles à leurs habitudes, les marchands ambulants sont présents et je leur achète une paire de lunette de soleil « de marque » avec nos derniers Guaranis (monnaie du Paraguay).

 

Le pont passé nous pouvons enfin nous stationner mais il y a une longue file d’attente à l’immigration. Par chance, un douanier nous fait signe de passer devant tout le monde et nous explique qu’ensuite ils passeront le véhicule au scanner. Une première pour nous ! 20 minutes plus tard, tout est bon nous pouvons y aller.

5

Il est midi, il fait toujours très chaud et afin de ne pas augmenter la température, ce sera sandwichs en roulant. Mais voilà que nous voyons un péage arriver et nous n’avons pas retirer de pesos argentin, décidément en ce moment nous ne sommes pas au top niveau organisation ! Nous expliquons notre situation à la caissière qui nous laisse passer sans payer, Merci m’dame !!

Nous nous arrêtons vers 15h à Santo Tome à la recherche d’une banque et nous bivouaquons à la sortie de la ville dans un camping avec piscine car nous avons vraiment très chaud !! Il fait 37 degrés à l’intérieur de Fastoch 😦

Nous barboterons tout l’après midi mais la température sera encore haute toute la nuit.

 

11 Mars

Départ vers 8h30 avant que la température ne monte trop. Aujourd’hui, nouveau passage de frontière pour nous rendre en Uruguay par la ville de Concordia… et voilà nous sommes dans notre dernier pays.

12 Mars

Après avoir roulé le matin, nous nous arrêtons à midi dans un camping municipal, gratuit à cette saison, au bord d’une rivière.

Nous sommes à l’ombre sous les arbres, voilà l’endroit idéal pour faire le grand ménage et rangement : nous sortons tout et tentons de faire briller Fastoch. Il est évident que nous ne le retrouvons pas comme à l’origine, mais honnêtement nous l’avons plutôt bien entretenu, il est dans un bon état et nous sommes fiers de son parcours.

Ce soir nous mangeons dehors et profitons enfin d’une fraîche brise.

 

13 Mars

Comme souvent, nous nous réveillons vers 8h/8h30. Il est vrai que nous avons vraiment bien dormi dans Fastoch, mais les journées entières en pleine air, ça épuise !

9h30, nous prenons le départ en direction de Montevideo…. Après 1h30 de route, nous croisons un camping car de toutes les couleurs, mais on les connaît ??!!!! Mais oui, c’est la famille « Autour de l’orange bleue » que nous avons rencontrée en septembre dernier en Argentine ! Demi tour, pour eux, comme pour nous, et nous voilà parti à discuter au bord de la route pendant plus de 2 heures, pendant que les enfants s’éclatent dans Fastoch.

12

Nous décollons vers 13h30 et reprenons la direction de Montevideo, dont nous sommes à 200 km et que nous atteignons vers 18h.

Nous sommes ravis de retrouver cette ville qui est le commencement de notre si belle aventure.

Nous stationnons le long de la « Rambla », longue avenue de 22 km qui borde la côte, où nous passerons la nuit.

13

14 Mars

Aujourd’hui nous nous rendons dans les bureaux de Wave logistics, le transitaire qui va s’occuper du shipping du camping car en direction de l’Europe. Nous rencontrons Rachida, qui est française, et qui nous fait remplir les papiers nécessaires pour la douane. Elle nous donne RDV vendredi, dans 2 jours, sur le port.

Nous partons ensuite dans la ville afin d’acheter une valise et allons faire laver Fastoch pendant que nous mangeons au restaurant en face.

 

Nous irons ensuite dans un centre commercial pour acheter des chaussures aux enfants et nous bivouaquerons au bord de l’océan, à côté d’un skate parc. Nous en profiterons pour faire un dernier tri.

 

Nous finissons la journée par un violent orage qui créera de jolies vagues qui viendront saler notre Fastoch tout propre !

15 Mars

Après une nuit avec beaucoup de vent, nous découvrons le camping car blanchi par les embruns, tant pis nous ne le laverons pas une deuxième fois… Nous retournons au centre commercial pour acheter une seconde valise puis au port pour un dernier souvenir, une tasse à maté. Pas facile de stationner dans le centre de Montevideo avec un gros véhicule. Mais nous sommes pris en charge par un homme qui gère les stationnements et qui surveillera notre camping car.

Nous ferons ensuite les dernier rangements, démontage du porte vélos (qui voyagera dans la soute) et voici l’heure de l’ultime repas dans Fastoch.

Nous nous couchons pour notre  256ème et dernière nuit.

 

16 Mars

Nuit très bruyante à cause d’une discothèque qui a fermée à 6h30 !!! Le réveil sonne à 7h45… dur dur, mais pas le temps de traîner nous devons partir dans 1H.

Dernières tâches à réaliser : démonter les tiroirs de jouets des enfants et les mettre dans la soute, ajouter les couettes, les vélos, la machine à laver, le porte vélos… Mise en place de la séparation entre la cabine et la cellule, nettoyage du frigo, fermeture du gaz, vidange des eaux, des toilettes…

8h50, tout est bon, nous pouvons y aller ! Direction le port où nous avons RDV à 9h15 avec le transitaire. Marc part signer tous les papiers avec lui et voilà l’heure de garer Fastoch de l’autre côté du port. Serrures fermées, valises en main… Au revoir Fastoch !

Nous n’avons pas vraiment le temps de réaliser et nous sautons dans un taxi pour nous rendre à l’hôtel qui est à 30 minutes de route en direction de l’aéroport.

10h30, nous voilà arrivés mais il est trop tôt pour prendre la chambre alors nous partons nous balader dans la zone commerciale non loin de là. Nous entrons dans le supermarché sous l’enseigne « Géant » (surprenant !!), faisons 2/3 courses, avalons un Mac Do (décidément on ne se régale pas en ce moment !).

Retour à l’hôtel, repos jusqu’à 15h puis direction le toit de l’hôtel pour profiter de la piscine. L’eau est froide, mais le soleil est au RDV.

 

Ce soir nous profitons de prendre une bonne douche car demain un long voyage nous attend pour rentrer en France.

17 Mars

Cette date résonne dans nos têtes depuis plusieurs semaines… Au départ, cette date nous faisait sourire, mais plus nous nous en sommes approchés, moins nous n’avions hâte d’y être.

10h30, nous sommes dans le taxi… les enfants sont excités de prendre l’avion, les parents beaucoup moins !!

13h, nous quittons le Paraguay, avec la compagnie TAP, et faisons une halte 2 heures plus tard à Porto Alegre au Brésil où nous avons 7h à attendre.

21h30, décollage pour Lisbonne, nous allons enfin pouvoir dormir.

 

18 Mars

10h55 (heure locale), Lisbonne nous voilà… Nous sommes en Europe !!! Quel changement !!!!

14h20, dernier vol à destination de Lyon… et voilà que nous commençons à entendre parler en Français, cela est déroutant, beaucoup d’informations d’un coup.

17h45, nous sommes sur les terres lyonnaises… Récupération des bagages…

Nous retrouvons nos proches qui sont venus nous accueillir : Damien (frère de Marc) et sa femme Coralie ainsi que Papi et Mamie. Que cela fait du bien de les revoir !!

Les enfants montent en voiture avec Papi et Mamie et nous avec Tonton et Tatie. Première séparation des Mamatoch depuis 9 mois… aucun doute le voyage est fini !

C’est sur ces phrases que le blog se termine… Merci à tous pour votre fidélité.. nous vous ferons signe très vite pour faire le bilan.

 

 

 

 

5 commentaires sur « L’heure de la fin a sonné »

  1. La page s’est tournée mais visiblement après maints échos le livre ne s’est pas fermé définitivement…. il semblerait que vous ayez envie de repartir……Ce voyage vous aura forcément transformés!!! Quand on voit toutes ces photos et lit tous ces récits on comprend combien vous aimez les découvertes, l’aventure, les rencontres, le mystère…. de vrais baroudeurs quoi!!!

    Aimé par 1 personne

  2.  » L’heure de la fin a sonné  » pour ce voyage…Vivement le prochain départ pour de nouvelles aventures!
    Nous vous souhaitons de réaliser d’autres projets très vite…C’est évidant que vous aimez les voyages, les surprises et faire de belles rencontres!!!
    Bravo les Mamatoch et Fastoch !

    Aimé par 1 personne

  3. Ah je découvre cette dernière page ! oui c’est fini mais quel beau voyage, merci d’avoir pu nous faire partager ces paysages grandioses…..mon lieu préféré « les chutes d’igazu » . Bravo « les mamatoch  » vous vous en êtes bien sortis, ce n’était pas toujours de tout repos ! merci à « fastoch » ……ils sont rentrés sains et saufs ! bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s