Las cataratas de Iguazu

Article précédent : 1ers pas en Argentine

03 juillet 2017

Nous nous sommes installés dans un camping pour la 1ère fois depuis notre départ et cela fait du bien de se poser un peu. Nous sommes en Argentine à Puerto Iguazu et notre objectif est d’aller voir les célèbres chutes d’eau.

Celles-ci sont visibles de l’Argentine et du Brésil à Foz de Iguazu et il nous a été vivement conseillé de commencer par le Brésil et de finir par l’Argentine. En effet, coté Brésil les chutes sont plus éloignées et coté Argentine l’exploration se fait de près.

Nous allons donc au Brésil en taxi afin de nous d’’éviter un passage de douane avec Fastoch. Notre chauffeur est très sympa et nous donne pas mal d’informations. Il nous accompagne également à la douane brésilienne. Il nous dépose à  l’entrée du parc et reviendra dans 2h (ce qui fut un peu court avec les enfants).

Nous entrons enfin dans le parc pour assister au spectacle tant attendu ! Et nous sommes loin d’être déçus… il est vrai que le côté brésilien n’est pas très grand mais la découverte est magique. Nous en prenons plein les yeux et les enfants sont ravis également.

Nous croisons le chemin d’oiseaux et de coatis (genre de lémurien) qui sont loin d’être sauvages et qui ne souhaitent que manger. Donc attention à ne pas manger à côté d’eux !

Je vous laisse admirer les photos qui parlent d’elles-mêmes. Mais le bruit est tout aussi impressionnant.

 

Pour le retour, notre chauffeur nous attend et après 30 minutes d’attente à la douane brésilienne (vacances scolaires !!) nous rentrons à notre camping où nous commandons des empanadas au bar.

Je m’aperçois (mais trop tard !) que Chloé a oublié sa sucette dans le taxi. Gros drame… « c’était ma  préférée maman »… heureusement j’ai prévu le stock pour un an (enfin sauf si on en perd une toutes les semaines !!)

Et pendant que pépette fait la sieste, Tom a envie de faire l’école. Nous sortons donc les cahiers et crayons pour la 1ère fois.  Installés dehors, le cadre scolaire est pas mal !

 

ecole tom

En fin d’après-midi, nous allons dans le centre-ville afin de faire quelques courses car on ne peut pas se nourrir uniquement d’empanadas 😉 De plus, les journalistes de la TV arrivent demain pour 10 jours.

04 juillet

Je profite d’être en camping pour faire mes lessives. Je suis ravie de ma super machine à laver J

A 14h, Auriane (journaliste) et Mathieu (caméraman) arrivent ! nous sommes ravis de voir des têtes françaises et nous passons le restant de la journée à discuter de nos 1ers jours et du programme à venir.

05 juillet

Le programme du jour est de visiter les chutes coté argentin. Etant donné le spectacle coté brésilien, nous imaginons que cette journée va être marquante.

Cette fois-ci, pas de changement de frontière, nous montons donc tous les 6 dans Fastoch et faisons les 1ères images pour le reportage.

Nous arrivons à 10h au parc et retrouvons les coatis. Nous prenons le petit train (malgré 30 min d’attente !) afin que les enfants ne marchent pas trop. Dans ce parc il existe plusieurs circuits mais nous savons que nous ne pourrons pas tout faire avec les 2 petits. Nous ferons le circuit inférieur et le supérieur.

En effet, le parc est différent du Brésil et est gigantesque. Les mots manquent pour décrire le spectacle. Des passerelles ont été créées sur l’ensemble du parc et rendent les accès au cœur des chutes (tout en étant très bien intégrées dans le paysage).

Plus nous avançons et plus l’effet est incroyable. Nous prenons conscience de la puissance des chutes et du volume d’eau. Nous passons la journée dans ce parc magique et nous ne savons plus où donner de la tête ! Marc et moi avons été également émus sur une passerelle tellement la nature est prenante. Difficile également de ne pas partager cela avec tous nos proches.

Mathieu de son côté ne cesse de vouloir tout filmer. Ici c’est le paradis pour un caméraman !!

Et nous finissons en beauté en voyant notre 1er toucan..

 

 

En sortant sur le parking, Marc tente de sortir son drone. Il en rêvait depuis le matin. Après 5 minutes de vol, un gardien vient lui dire de cesser. Pas de souci, il le ramène. Les images sont faites

DCIM100MEDIADJI_0002.JPG

Iguazu en vidéo : https://vimeo.com/228476577

Retour au camping, empanadas et dodo !

Vue du camping par le drone :

 

06 juillet

Nous quittons le camping argentin vers 10h et avons prévu d’aller au Brésil puis Paraguay. 3 pays en une journée, la classe !!

Nous sortons de l’Argentine rapidement. Le passage d’une frontière est toujours un stress. Pour la sortie d’un pays c’est assez rapide : immigration pour les passeports (ce jour-là erreur de date sur le tampon, heureusement que l’on vérifie toujours !!) et douane pour Fastoch.

Pour l’entrée au Brésil, rebelote. Mais une entrée c’est toujours plus long avec un véhicule étranger : d’où venez-vous ? où allez-vous ? combien de temps dans le pays ? contrôle permis de conduire, assurance etc..

Et au Brésil, c’est en portugais donc c’est encore plus compliqué !

Au final, quand on dit au monsieur de la douane que nous passons juste la journée au Brésil mais que ce soir nous serons au Paraguay, il ne nous fait pas d’importation temporaire du véhicule.

Pour Auriane et Mathieu c’est plus simple : leur camping-car de location est Argentin et est autorisé à voyager dans le Mercosur librement.

Nous nous rendons au parc des oiseaux « Parque de los aves » à Foz de Iguazu (à côté des chutes). Le parc est vraiment magique et apaisant. Certains oiseaux sont en volières et pour d’autres nous entrons dans leur volière. La faune et la flore sont magnifiques. Nous avons même le droit à un toucan tout près de nous. Moment mémorable.

Grand moment également dans un enclos avec des dizaines d’aras. Les voir voler au-dessus de nous est un spectacle impressionnant.

 

Le passage de frontière se fait ensuite à Foz de Iguazu au Brésil pour entrer à Ciudad del Este au Paraguay. Le passage est très très long. Beaucoup de monde et il fait très chaud. Beaucoup de personnes se rendent à Ciudad del Este car l’électronique est beaucoup moins cher qu’au Brésil ou Argentine. Nous sommes d’ailleurs accostés par plusieurs personnes voulant nous emmener dans leur magasin.

Une fois la frontière passée, nous décidons de ne pas rester dans cette ville de fou, nous voulons rapidement en sortir avant qu’il fasse nuit. Il est déjà 17h30 et la nuit tombe vers 18h/18h30.

Mais c’était sans compter sur Auriane qui se rend compte qu’elle a oublié son sac dans le poste de douane avec tous ses papiers. Gros coup de stress !! Vu l’énorme bouchon, Mathieu et Auriane décident d’y retourner en courant pendant que nous surveillons les véhicules. Nous ne sommes pas hyper rassurés quand nous voyons derrière nous un garde avec un fusil à l’entrée d’un magasin de pneus !

 

ciudad del este

Mathieu et Auriane reviennent à peine 30 minutes après, sac sur le dos. OUF !

Nous sortons enfin de cette ville à 18h mais la nuit tombe et nous optons pour dormir sur le parking d’une station-service. Nous évitons au maximum de rouler la nuit pour plusieurs raisons : l’état des routes, les feux absents sur certains véhicules et nous ne souhaitons pas installer notre bivouac de nuit.

Ce bivouac ne sera pas très reposant avec le bruit des camions, mais nous étions en sécurité entourés de 2 gardes avec fusils !!!

 

ciudad del este bivouac2

Nous voilà enfin au Paraguay où nous avons hâte de nous rendre à La Colmera, coin où des Français voyageurs se sont installés pour monter une aire d’accueil / camping.

Article suivant : Hola Paraguay

Publicités

Arrivée en Argentine

Article précédent : Fastoch découvre l’Uruguay

30 juin 2017 :

Après avoir caché nos quelques produits frais, nous passons la frontière entre l’Uruguay et l’Argentine. Durée 45 minutes.. Tout d’abord 1er contrôle et enregistrement de nos passeports. 2ème contrôle pour le véhicule. Papier d’importation temporaire et visite très rapide du camping-car.. Les enfants s’impatientent un peu dans le bureau de la douane et un gentil monsieur leur donne un cahier de coloriages en espagnol. Nous étions stressés par ce passage et finalement pas de souci.

IMGP1510 (Copier)

Nous voilà arrivés à Concordia, ville frontière en Argentine. Petite pensée à nos amis voyageurs portant le même nom. 🙂

20170630_115048 (Copier)

Nous remarquons tout de suite la différence au niveau de la route.. goudron « nickel » et trous rebouchés !! Fastoch va peut-être moins souffrir ici..

Nous notons également qu’ici la religion est présente, contrairement à l’Uruguay qui est un pays laïque.

IMGP1515

Pause pour le repas de midi à Chajari au bord de jeux pour enfants (et oui il faut bien les occuper !). Nous mettons en route pour la 1ère fois notre machine à laver de voyageur.. pas facile faut trouver la rallonge, on galère mais on y arrive !

Nous nous faisons klaxonner par Luis qui souhaite prendre des photos de notre véhicule et avec qui nous partageons un agréable échange.

Essai de retrait dans une banque, mais non concluant.. ici c’est pas toujours simple de retirer, et nous avons du mal à comprendre la raison de notée sur les machines ! Nous repartons vers 15h.

Nous avons encore pas mal de route à faire pour notre destination prévue le 02/07 à Iguazu et nous nous arrêtons dans une station YPF que nous avons repérée sur l’application Ioverlander afin de bénéficier de la wifi et de mettre à jour le blog (et oui ça prend beaucoup de temps !!). La connexion est loin d’être haut débit et finalement je n’arrive pas à télécharger les photos.. tant pis je le ferais à la prochaine connexion !

Les enfants eux en profitent pour sortir les vélos et nous passons une nuit plutôt bruyante entourée des poids lourds.

1er juillet :

Départ 9h du matin de la station-service en ayant fait le plein d’eau. A priori, toutes les stations-services offrent l’eau ce qui est bien pratique ! Nous avons environ 300 km à faire avant notre prochain objectif et vu la qualité des routes cela ne devrait pas poser de problème. Nous prenons plusieurs routes nationales avec beaucoup de présence policière et un stress à chaque fois. Ici les contrôles de polices sont indiqués par des panneaux et les policiers se tiennent debout en plein milieu de la route ! Nous ralentissons à chaque passage, un sourire et tout roule ! Petite pause au bord de la route car les enfants en ont marre. J’en profite pour faire sortir un peu le linge qui a l’air d’avoir du mal à sécher dans le camping car.

Nous quittons la route nationale pour une route secondaire qui est en terre battue rouge et en très mauvais état.. le camping car souffre, Marc n’est pas rassuré, les enfants sont pénibles.. Marc contrôle la carte.. et bingo le GPS ne nous a pas emmené sur la bonne route, il fallait rester sur la route nationale. Mais après 20 min de petite route, nous décidons de continuer ! La route s’empire et nous devons même passer sur un pont en bois.. enfin pont ce n’est pas vraiment le mot.. pas très rassurant mais pas le choix on y va ! Passage sans souci OUF !

Nous croisons à nouveau la police sur cette route perdue au milieu de nulle part. Ils sont très gentils et nous indiquent que  si nous continuons la route n’est pas trop mauvaise. On va leur faire confiance.. Avant de partir, un policier tente de nous parler en français. Mais la seule chose que nous avons retenue est « vélo si soubir ».. On s’est bien marré !

13h30. Pause repas au bord de la route.. nous sommes seuls !! les enfants font du vélo.. et Marc sort pour la 1ère fois son drone. Malheur, il n’a pas l’air de vouloir fonctionner. Une mise à jour est nécessaire. On remballe un peu déçus et nous verrons tout ça à la prochaine connexion.

20170701_133705

Nous reprenons la route et après quelques dizaines de kilomètres, nous retrouvons enfin une nationale. Nous voilà rassurés après une cinquantaine de kilomètres de terre battue !

Nous avons pris du retard et nous arrêtons à la petite ville de Candelaria pour y passer la nuit à 17h. Nous sommes à côté de la place du village et sortons les vélos et le ballon afin de se dégourdir les jambes. Les enfants font des tours en vélo pendant que Marc se rend à la banque afin de retirer de la monnaie argentine. Cette fois-ci cela fonctionne.

Un enfant vient se joindre à la partie de foot entre Marc et Tom et nous arrivons à comprendre qu’il a 5 ans, comme Tom. Nous faisons la rencontre de ses parents, de son frère et sa sœur. Nous leur proposons de visiter Fastoch et ils sont ravis ! Nous échangeons quelques mots, les dialogues ne sont pas toujours faciles mais finalement nous nous faisons plutôt bien comprendre.. La petite famille est émerveillée par notre projet, comme toutes les rencontres que nous faisons.

Sandra, la maman, nous précise que si nous restons ici nous allons avoir du bruit étant donné que c’est samedi. Elle nous indique donc un coin sympa au bord du Rio à quelques centaines de mètres. Nous écoutons ses conseils et les laissons après quelques embrassades.

En effet, le lieu est très sympa et nous sommes au bord de l’eau au calme. 1ère nuit sans trop de bruit, ça fait du bien. Bon elle avait dû oublier de nous préciser que nous étions pas loin d’une discothèque qui se met en route à 6h du mat’ 😉 Les afters ce n’est plus vraiment de notre âge, mais cela nous a fait sourire.

20170702_080917 (Copier)

02 juillet :

Départ à 9h sur de belles routes. Les enfants ont un peu de mal à tenir en place, j’essaye de les occuper comme je peux. Ils changent souvent de place : à l’arrière, devant, dans leur lit…

20170702_101753

Dans la matinée, dans le village de Jardin America, nous achetons sur le bord de la route un ananas et des oranges.. Nous faisons une pause une heure plus tard pour goûter les oranges. Hhuum un délice !

20170702_112537

14h30. Nous voilà enfin arrivés à Puerto de Iguazu au camping Cabanas Castillo, camping repéré sur Ioverlander avec de bons commentaires et l’option Wifi. Nous décidons de sortir table et chaises d’extérieur (enfin !) et commandons des empanadas. Nous préparons des sandwichs pour les enfants qui ne veulent toujours pas en manger !!

Les enfants passent leur après midi à faire du vélo et à jouer au ballon (et à se disputer !). La nuit tombant tôt (18h), nous prenons une douche dans le camping, repas de bonne heure (avec l’ananas en dessert !) et au dodo. Demain nous visitons les chutes d’Iguazu, coté Brésil. Moment très attendu pour nous tous depuis des mois………….

 

Article suivant : Chutes d’Iguazu